,

Préhistoire en Ossau

Il y a 14 000 ans alors que le glacier d’Ossau, avait laissé place à ce que que l’on appelle aujourd’hui le “Bassin d’Arudy”. Dans la vallée, s’étendait une vaste steppe couverte d’armoises, où poussaient de ci de là, des pins et des bouleaux. De grands troupeaux, de rennes et de chevaux y pâturaient durant l’été. Sur les Rochers du Laroun, de Poueymau, d’Anglas, Malarode, Houn La, de Saint Michel et Sainte Colome, les isards et bouquetins y avaient élu domicile. De ce que l’on sait du résultat de fouilles archéologiques, les premiers hommes de la Vallée d’Ossau, chasseurs cueilleurs, vivaient dans les grottes au pied des falaises d’Arudy bien à l’abris des prédateurs. Leur présence n’était que saisonnière car le climat rigoureux de cette fin de glaciation, les obligeait à redescendre plus bas en suivant les troupeaux d’herbivores qui hivernaient dans les plaines de Gascogne.

Pour essayer de retrouver l’histoire de ces premier habitants de la Vallée, nous proposons aux écoles, une journée entre le Musée d’Arudy et le terrain où nous allons manipuler et expliquer des objets découverts lors de fouilles archéologiques. Nous allons aussi par une petite randonnée visiter le porche d’une de ces grottes, en évoquant tout le long, la vie bien singulière de ces premiers hommes déjà transhummants.

Les photos ci-dessous on été faites lors de notre dernière sortie avec une classe de 5 ième du Collège de Nay. Ils avaient combiné une demi-journée préhistoire et une demi-journée escalade sur le rochers école d’Arudy.

Arrivée dans le porche de la grotte

On observe, on commente

On remonte quelques mètres

Histoire de se mettre dans l’ambiance

Et d’imaginer comment pouvait-on vivre dans le noir frais et humide d’une grotte

Le porche et ses stalactites

Le retour dans une végétation presque luxuriante qui n’a rien de commun avec celle connue des hommes préhistoriques

L’installation d’une petite corde a été nécessaire pour le plus grand bonheur des enfants car le terrain mouillé à cet endroit était très glissant

En fin de balade, à l’aide d’une grande frise du temps, on essaie de replacer l’époque que nous avons visitée.

Eclats, racloirs, grattoirs et burins. Silex, collection du Musée d’Arudy.

Au milieu des objets retrouvés dans les grottes habitées d’Arudy : reconnaitre les fragments d’os, les dents de chevaux, les éclats et les différents outils de silex.