Ce dimanche s’annonçait un peu maussade coté français des Pyrénées. Passer la frontière fut la bonne option pour une belle balade au dessus d’Escarilla.

La montagne sous le premier soleil et juste après la fonte de la neige était couverte de gentianes printanières et de jonquilles. L’air y était limpide et doux, propice à la parade des marmottes et au vol du Gypaète.

Même si l’hiver était encore sur les hauteurs, avec tous les sommets bien enneigés, cette belle journée de rando nous a fait entrer de plein pied dans le printemps avec presque l’envie de se baigner !