La balade raquettes printanière

C’était avant la chute de neige de cette semaine. La montagne sentait bon le printemps avec de belles lumières, de la neige … de printemps, des hirondelles de passage, des jonquilles et des coccinelles !

,

Parce qu’il n’y a pas que la Vallée d’Ossau dans la vie …..

Délicieuses escapades à la Pierre Saint Martin la semaine dernière avec le Lycée des Métiers de la montagne de Soeix et le collège de Saint-Palais.

Où quand la Pierre nous sort le grand jeu : grand bleu, mer de nuages et …pas de vent ! C’est bien aussi de sortir de chez soi des fois ….

Rando raquettes chez nos voisins de la Vallée d’Aspe

Dimanche c’est avec un groupe d’habitués que nous sommes partis chercher le soleil entre Vallée d’Aspe et Aragon. Ce fut la combinaison gagnante avec soleil et belle neige. On en a profité pour faire en fin de rando un petit entrainement à la recherche de victimes en avalanches.

Une bien belle journée qui nous a changé de notre dernière passée ensemble où nous avions pique niqué dans la tourmente au sommet du Pic de Canaourouye.

Il parait aussi qu’avec Thomas et Xabi ils avaient eu une bien belle tempête au plau del Nau !

, ,

Semaine raquettes en Val de Tena

Dans mon pays d’Espagne, y a un soleil comme ça ! Quelle semaine !!! Bleu,blanc, noir….Bleu comme le ciel, blanc comme la montagne, noir comme les routes !

Tout près de chez nous mais tellement dépaysant : Peña Telera et Sierra Partacua, Panticosa et Sierra Tendenera ! Et que dire de l’accueil et des repas des refuges Telera à Piedrafita et Casa de piedra au Balneario de Panticosa ? Au top !

Et si on ajoute un peu de pacharan (aragonais si,si…), les bières artisanales de Tramacastilla et quelques douceurs landaises, on était pas loin de la perfection !

Ca va être dur de faire mieux …

Merci à Cathy sans qui cette fabuleuse semaine n’aurait pas pu avoir lieu !

 

Découverte raquette dans le Cirque d’Anéou. Tous les après-midi.

A deux pas de la frontière espagnole et de la Station d’Artouste, se trouve Le Cirque d’Anéou. Une grande étendue de de montagne sauvage au coeur du Parc National des Pyrénées où la pratique de la raquette est un vrai régal.

Pas besoin d’en baver des heures pour se retrouver au coeur d’un paysage de carte postale tout en bleu et blanc.

Avec la météo de rêve de ces derniers jours et le bel enneigement qui recouvre la montagne, les sorties “Découvertes raquettes” sont à chaque fois un vrai plaisir.

N’hésitez pas à vous inscrire, c’est tous les jours possible et jusqu’à la fin de la saison. En fait tant qu’il y aura de la neige, ce sera possible, généralement jusqu’au mois d’avril.

Et pour vous convaincre voici une petite compilation de photos des dernières sorties.

A très vite alors !

Sous le regard du Pic du Midi d’Ossau

Pic du Midi d’Ossau et Pic de Peyreget

Luc avec son groupe, en plein effort !

Moment de contemplation

Moment de glissades

Et de rigolades !

La descente en raquettes n’engendre pas la mélancolie ! Le coté ludique et glissant de la neige le remporte toujours !

Le groupe de Luc prêt pour les glissades

Traces d’hermine

Le Pène de Laglere et la Cabane de Lalagûe sous la neige

Avec mon groupe de bretons

Montée dans une belle combe bien au soleil ! On est bien là !

Tout en Haut le Pic du Midi d’Ossau caché par de bien belles pentes de neige

, ,

Une journée au “Pays des isards”

, ,

Retour sur une semaine très …variée !

D’une classe d’enfants moneinchons de CP aux seniors Poitevins(avec Village vacances Cap France Arriumage), en passant par une petite famille aux 3 générations, l’Office des sports de Pessac et un séminaire de chercheurs en polymère (avec Mendi Lagunak), le public de ma semaine écoulée a été varié,très varié! Et il en a était de même question météo :Tempête de neige, de pluie et …de soleil ! Et niveau température de -12* C à +20* C,… quand les clients réclamaient de l’ombre pour la pause (si si je vous assure …). Bref une semaine de montagne en Vallée d’Ossau où l’on se sent vivant et heureux de faire ce métier !

On l’attendait ? Elle est bien, et même très bien, arrivée !!!!

On l’avait attendue, rêvée, espérée, fantasmée …Et bien on a été servi au delà de nos attentes, voire un peu trop d’un coup ! Alors en attendant que les routes vers la haute montagne ré ouvrent et que tout cela se tasse un peu, nous sommes allés batifoler dans la poudreuse dans les forêts autour de Gourette. Et c’était …hum..comment dire ? En fait y a pas de mots, faut le vivre !

Au pays des isards

C’était le créneau à ne pas manquer. Entre deux gros épisodes neigeux, la vraiment très belle journée de montagne qui met la patate ! Deux chanceux s’étaient inscrits et n’ont pas hésité à avancer d’un jour la sortie aux vues des prévisions météo. Bonne pioche on s’est régalés.

 

La pluie verglaçante à emballé les arbres dans la glace

Sortie du Bois de Chérue par le passage d’hiver

Féerie des sapins enneigés ! ça faisait tellement longtemps qu’on n’avait pas vu la neige !

Un être gelé

Branches gelées sur fond d’Artouste

En montant vers la cabane de Chérue. Au fond, le Bicau

Soleil et neige ! grand bonheur !

Traces de Lagopède alpin

La cabane de Chérue et derrière Le Lurien 2826 m

Ils sont là !

Entre neige et glace, les isards ont trouvé encore un peu d’herbe. Certains sont couchés dans la neige. Leur désinvolture sur ces pentes givrées rappelle l’extrême adaptation de ces animaux des montagnes.

Les sommets frontaliers, Soques Sobe, Peyrelue sont tous plâtrés.

Effets de givre.

La descente dans la forêt, par une petite goulotte bien sympathique

Sur un des contrforts du Pic de Chérue, à la recherche des isards.

,

Soirée pleine lune au cirque d’Anéou

Juste avant l’éclipse de lune. Quelques images de notre dernière sortie pleine lune en partenariat avec l’office du tourisme de Laruns et l’Hotel du Pourtalet.

Pleine lune face au cirque d’Anéou

Photo de groupe … romantique, en ombres chinoises