Tous les lundis et mercredis après midi

Avec tous nos voeux de montagne, de grand air et de nature !

Ça y est, tout est fin prêt pour votre venue ! On est monté hier pour les dernières vérifications et retouches …et aussi pour le plaisir un peu quand même !

On a changé les fleurs, mis un coup de balai sur les chemins, remis un peu d’eau dans les lacs, réveillé les dernières marmottes qui dormaient encore, prévenu les isards qu’ils n’auraient rien à craindre, que nous serions juste armés de jumelles et d’appareils photos !

Cette rando « Anayet, un lac en Espagne » (juste derrière la frontière en fait !) est programmée tous les vendredis de juillet et d’aout.

Mais si vous êtes un couple, une grande famille, une tribu ou un groupe et que vous voulez rester « Entre vous », alors c’est quand vous voulez,  grâce à « l’Engagement privé ».

Pour vous inscrire vous avez le choix : par téléphone, par mail ou directement en ligne sur notre site !

On se retrouve la en haut ?

    

Il est des hivers auxquels, quand les jonquilles pointent leurs boutons, on dit au revoir avec un petit pincement au cœur tant les moments passés furent bons et beaux.

Et d’autres que l’on ne regrettera pas du tout et à qui on préférera dire adieu ! Celui-ci qui s’achève en fait partie …Il nous en a fait voir de toutes les couleurs : du blanc au début, du gris régulièrement, du vert souvent et même du marron après les tempêtes. Mais comme on a aussi eu du blanc sur fond bleu, on en a profité ces jours-là pour sortir nos appareils et vous rapporter ces quelques images.

Nous vous les offrons aujourd’hui …

Plaisirs d_hiver en rando raquettes Val Pombie Janv 2020

Le prix d’entrée aujourd’hui était de porter les raquettes sur le sac pendant 1h, mais ensuite quel spectacle : le calcaire ciselé par l’eau et la neige, les pins à crochets bien accrochés et le vent qui jouait à sculpter les nuages. Et en guise d’anges, un gypaète barbu et un couple d’aigle royal en pleine parade nuptiale. Mêmes les isards s’étaient installés au balcon pour ne rien perdre.
Viva Tena ! Viva el Forato !